Skip to content Skip to navigation Skip to search

Domaine Ashbridge (Toronto)

Domaine Ashbridge, extérieur (Toronto)

1444, rue Queen Est, Toronto
Téléphone : 416 325-5000
ATS : 711 416 325-5000

La famille Ashbridge compte parmi les familles fondatrices de Toronto (anciennement York); ses membres ont émigré de Pennsylvanie à York en 1793. C'est aussi la seule famille de Toronto à avoir occupé son domaine sans discontinuité depuis 200 ans. Deux acres de la propriété d'origine et une maison de 1854 ont été préservés pour raconter leur histoire.

La maison Jesse Ashbridge, la plus vieille maison encore sur les lieux, a été construite en 1854 selon les plans de Joseph Sheard, architecte et maire de Toronto (1871-1872). Il a mélangé avec succès les briques d'angle et de corniche décorative de style néo-classique et le style Régence anglaise plus pittoresque, illustré par le toit en forme de cloche de la véranda et par le treillage fantaisiste en arc. Le toit en ardoise de style mansard a été ajouté vers 1899 et évite élégamment la difficulté d'avoir à faire concorder des briques nouvelles avec des anciennes. Bien que la façade à elle seule présente trois styles architecturaux différents, ils coexistent harmonieusement.

En 1972, les derniers descendants de la famille Ashbridge à vivre encore sur le domaine - Dorothy Bullen et sa sœur Elizabeth Burton - ont généreusement fait don à la Fiducie du patrimoine ontarien, en reconnaissance de l'importance historique des lieux, du domaine Ashbridge, qui comprend deux maisons, plusieurs dépendances, la propriété environnante avec ses magnifiques jardins et une importante collection.

Dorothy a légué, à la Fiducie du patrimoine ontarien, une importante collection d'objets ménagers et personnels, incluant une grande quantité de documents d'archives. Ils reflètent les traits caractéristiques, les goûts personnels et les influences qui ont marqué six générations de la famille Ashbridge. Dans la collection figurent plusieurs objets intimement liés à la famille d'une manière générale ou à un de ses membres en particulier. L'acte de cession de propriété original avec ses sceaux de cire, des abécédaires, une coquille de conque, une bible familiale, un canoë de 1888 et un pot à fèves sont des objets qui illustrent la diversité de la collection qui couvre le 19e siècle et le début du 20e siècle.

En 1987 et 1988, le Centre des ressources archéologiques du Conseil scolaire de Toronto a mené des recherches archéologiques publiques sur la partie ouest du site, où se dressait autrefois une résidence du 20e siècle. Durant les mois de mai et juin 1998, 1999 et 2000, le Département d'anthropologie de l'Université de Toronto a mené sur place des travaux pratiques d'archéologie, et les étudiants ont fouillé le terrain sur lequel furent construites les premières maisons de la propriété. Elles comprennent une cabane en rondins (datant d'aussi loin que 1794) et la maison de 1809 - qui existèrent toutes deux jusqu'en 1913. On a trouvé des preuves de l'existence de la cave de la cabane, ainsi que d'objets datant de la fin du 18e siècle à la fin du 19e siècle. On a de plus relevé les preuves d'une occupation autochtone préhistorique. Elles étaient constituées par des puits à cendre et par des objets indiquant une implantation dans cette région remontant à plusieurs milliers d'années.

L'enseignement à l'ancienne

L'enseignement à l'ancienne

Visitez l'école Enoch Turner pour comprendre comment fonctionnait l'enseignement en 1848 dans une école d'une seule classe située au centre-ville de Toronto
Le twitter initial ...

Le twitter initial ...

Découvrez nos propriétés du patrimoine naturel. (Photo : Garth Baker)
Questions de patrimoine
Questions de patrimoine
Consultez en ligne la revue phare de la Fiducie!