Skip to content Skip to navigation Skip to search

Plaques

  • Bâtiment
  • Plaques

Bientôt!

 

PALAIS DE JUSTICE ET PRISON, 1817-1866
 
C'est à cet emplacement que se tenaient le palais de justice et la prison du district de Niagara. Construits en 1817, ces édifices étaient considérés parmi les plus beaux bâtiments publics de la province. Robert Gourlay, réformateur radical, fut emprisonné et jugé ici pour sédition en 1819. En 1837, Salomon Moseby, esclave américain en fuite menacé d’être renvoyé à son maître, y fut libéré grâce à un coup de force des Noirs de la région, aidés par d’autres résidents de Niagara. Le palais de justice a été déplacé en 1847 et la prison a fermé en 1866.


PREMIER PARLEMENT PROVINCIAL, 1792

Le 17 septembre 1792, le colonel John Graves Simcoe, lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, fonda dans cette communauté, qui était alors la capitale, le premier parlement provincial. Le corps législatif était composé d’un Conseil législatif, dont les membres étaient nommés, et d’une Assemblée législative élue. Sa fondation marqua l’introduction d’une forme de gouvernement représentatif dans cette province. Auparavant, les régimes français puis britannique avaient été dirigés par un gouverneur royal assisté d’un conseil nommé, constitué de représentants officiels et de citoyens importants. Ce premier parlement siégea à « Newark », le nouveau nom donné à Niagara par J. G. Simcoe, jusqu’en 1797, date du déménagement obligé des édifices législatifs à York (Toronto), nouveau siège du gouvernement.


LA BIBLIOTHÈQUE DE NIAGARA


La bibliothèque de Niagara, première bibliothèque de prêt du Haut-Canada, fut créée le 8 juin 1800 afin de diffuser la connaissance parmi les abonnés de la région. Financée par ce groupe d’individus, l’activité de la bibliothèque débuta en 1801, avec quelques 80 ouvrages en circulation, pour la plupart religieux ou historiques. Administrée par le commerçant Andrew Heron, la collection s’enrichit régulièrement et en 1805, les ouvrages de la Société agricole de Niagara lui furent adjoints. La bibliothèque fonctionna jusqu’à l’occupation de Newark (Niagara-on-the-Lake) par les forces américaines en 1813. Cet événement provoqua la perte de nombreux volumes. En 1818, la bibliothèque avait perdu une grande partie de ses soutiens financiers et en 1820, son fonds fut intégré à celui d’une nouvelle bibliothèque sur abonnement créée deux ans plus tôt, à l’initiative de A. Heron, alors éditeur et libraire.

Explorez notre Guide des plaques en ligne

Explorez notre Guide des plaques en ligne

Cette base de données vous donne accès à plus de 1 200 plaques évoquant les personnes, les lieux et les événements qui ont façonné l'histoire de l'Ontario.
Questions de patrimoine
Questions de patrimoine
Consultez en ligne la revue phare de la Fiducie!