Skip to content Skip to navigation Skip to search

Plaques

  • Bâtiment
  • Plaques

 

Vendredi 10 août 1984, une plaque provinciale commémorant le palais de justice du comté de Peel a été inaugurée à l'emplacement de l'ancien palais, 3, rue Wellington Est, à Brampton.

En 1993, la Fiducie a remplacé cette plaque par une plaque locale bilingue qui porte le texte suivant :
 

LE PALAIS DE JUSTICE DU COMTE DE PEEL

Ce palais de justice a servi, avec la prison adjacente et le bureau d'enregistrement des actes, de centre administrative et judiciaire au comte de Peel pendant plus de cent ans. Son emplacement sur les hauteurs et son apparence majestueuse témoignent de la nouvelle fierté civique et de l'affluence des collectivités ontariennes du XIXe siècle. De style italien, le palais de justice a été conçu par l'architecte torontois William Kauffmann et construit par la société d'entrepreneurs Kesteven & Story. Son dome bulbeux au-dessus de la coupole est une caractéristique unique parmi les palais de justice en Ontario. Ouvert en 1867, le bâtiment a hébergé les tribunaux du comte jusqu'en 1973, date a laquelle un nouvel edifice public a été construit.

 

De plus, une seconde plaque provinciale a été dévoilée le jeudi 6 septembre 2007 par la Fiducie et le Complexe du patrimoine de Peel pour commémorer William Perkins Bull, financier, philanthrope et historien.

La plaque bilingue porte le texte suivant :
 

WILLIAM PERKINS BULL, C.R., LL.D. 1870-1948

William Perkins Bull, financier, philanthrope et historien, naquit à Downsview, en Ontario, en 1870. M. Bull fit ses études à la faculté de droit d’Osgoode Hall et fut admis au barreau en 1896. Il exerça d’abord le droit, mais s’intéressa bientôt également à l’industrie pétrolière, à l’industrie forestière ainsi qu’à la spéculation immobilière. Ce sont ses intérêts commerciaux qui l’amenèrent à s’installer en Angleterre où, pendant la Première Guerre mondiale, sa femme et lui créèrent un hôpital pour convalescents accueillant les soldats canadiens blessés. À l’issue de la guerre, M. Bull revint au Canada où il poursuivit sa carrière d’avocat et d’homme d’affaires. En 1931, il développa un vif intérêt pour l’histoire lorsqu’il se mit à collectionner des livres rares écrits par des auteurs canadiens. Il entreprit d’étudier l’histoire du comté de Peel et finit par publier une histoire culturelle et naturelle du comté en dix volumes. Perkins Bull a en quelque sorte devancé son époque en comprenant la valeur historique des récits oraux et écrits, des photographies, des objets usuels et de l’environnement architectural. Il collectionna des objets de l’ère pionnière ainsi que des œuvres d’art canadiennes. La majeure partie de sa collection, y compris ses travaux de recherche, est conservée au complexe du patrimoine de Peel, à Brampton.

Historique ...

Explorez notre Guide des plaques en ligne

Explorez notre Guide des plaques en ligne

Cette base de données vous donne accès à plus de 1 200 plaques évoquant les personnes, les lieux et les événements qui ont façonné l'histoire de l'Ontario.
Questions de patrimoine
Questions de patrimoine
Consultez en ligne la revue phare de la Fiducie!