Skip to content Skip to navigation Skip to search

Artistes en résidence en 2016

Voici les artistes en résidence retenus en 2016 :

Nancy Holmes, poète de Kelowna, Colombie-Britannique

Nancy Holmes a publié cinq recueils de poésie, plus récemment The Flicker Tree: Okanagan Poems (Ronsdale, 2012), qui traite des lieux, des gens, de la flore et de la faune de la vallée de l’Okanagan, dans le sud de la Colombie-Britannique, où elle a vécu ces 20 dernières années. Ses autres livres sont Valancy and the New World (Kalamalka Press, 1988), Down to the Golden Chersonese: Victorian Lady Travellers (Sono Nis, 1991), The Adultery Poems (Ronsdale, 2002) et Mandorla (Ronsdale Press, 2005). Elle a aussi dirigé la rédaction de la toute première anthologie canadienne de poèmes inspirés de la nature, Open Wide a Wilderness: Canadian Nature Poems (Wilfrid Laurier University Press, 2009). Nancy est professeure agrégée en création littéraire au département d’études créatives de l’Université de la Colombie-Britannique à Kelowna. Depuis quelques années, elle est de plus en plus active dans la création, le soutien et la conservation de projets d’art communautaires axés sur la thématique écologique qu’elle mène de concert avec ses étudiants et d’autres artistes.


Rachel MacFarlane, peintre, artiste de collage et animatrice numérique de Toronto

Rachel MacFarlane est une artiste surtout active dans les domaines de la peinture, du collage et de l’animation numérique. Son œuvre répond aux enjeux actuels de la simulation. Rachel détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université de l’EADO, un certificat en études visuelles avancées de l’EADO – programme de Florence. De plus, elle obtiendra sa maîtrise en beaux-arts de l’Université Rutgers au printemps 2016. Elle a présenté des expositions individuelles à Toronto (galerie Nicholas Metivier et Howard Park Institute) et à Halifax (galerie Anna Leonowens). Elle a pris part à des expositions collectives à New York, à Florence, à Québec, à Halifax, à Toronto, au New Jersey et à Philadelphie. Elle a été choisie artiste résidente dans le cadre du programme d’artistes en résidence Robert Pope à l’Université NSCAD, en Nouvelle-Écosse, ainsi qu’au Triangle Artists Workshop, à New York, et aux Cow House Studios, en Irlande. Elle a été lauréate de nombreux prix, notamment une médaille en dessin et peinture de l’Université de l’EADO, le prix Dean’s Choice de l’école des arts Mason Gross de l’Université de Rutgers, une subvention du Conseil des arts de l’Ontario et la bourse Sam Abramovitch, grâce à laquelle elle est allée au Triangle Artists Workshop. Ses œuvres se trouvent dans la collection de la Banque Scotia, la collection Donovan au St. Michael’s College de l’Université de Toronto et de nombreuses collections privées. Rachel est représentée par la galerie Nicholas Metivier à Toronto. www.rachelmacfarlane.com (en anglais seulement)


Kathy Stinson, auteure de livres pour enfants et d’autres œuvres de Rockwood, Ontario

Kathy Stinson a grandi à Toronto, a trié du courrier, a enseigné dans les écoles, a été serveuse et a vendu des produits Tupperware avant de se rendre compte que ce qu’elle voulait vraiment faire, c’était écrire. Depuis lors, elle a publié plus de 30 titres, la plupart pour de jeunes lecteurs. Son tout premier, Le rouge c’est bien mieux (1982), est devenu un classique. Son plus récent, The Man with the Violin (2013), lui a valu le Prix TD de littérature jeunesse. Le livre Harry and Walter sera publié pendant sa résidence au « Paradis d’une folle », alors qu’elle travaillera à son premier roman pour adultes.

Kathy a animé des ateliers d’écriture partout au Canada ainsi qu’au Libéria, et a été réviseure dans les deux pays. Dans ses loisirs, elle apprécie la lecture, la photographie, les casse-tête, les mots croisés, les promenades dans les bois, le bénévolat au studio d’enregistrement de l’INCA et le bon temps en famille. Mère, grand-mère et arrière-grand-mère, Kathy vit à Rockwood, en Ontario, avec Peter Carver et leur chienne Keisha.


Ehryn Torrell, peintre et artiste des techniques mixtes de Newmarket, Ontario, aujourd’hui à Londres, au R.-U.

Ehryn Torrell est une artiste vivant à Londres, au R.-U., qui peint et crée à partir de divers médias. Son œuvre expressive relate l’expérience personnelle et transite rapidement d’un environnement bâti à l’autre. L’artiste vient de faire une incursion visuelle dans l’ère numérique. Ehryn compte profiter de sa résidence pour sonder l’incidence de la mémoire et du récit personnel sur l’espace de collage fragmenté de ses nouvelles toiles. Des expositions lui ont récemment été consacrées au musée d’art de Joinville (Brésil), à la galerie Gerald Moore (Londres, R.-U.), à la galerie Jones (Vancouver), à la galerie The Invisible Line (Londres, R.-U.), à la galerie Equinox (Vancouver), à la Galerie d’art de l’Université du Cap-Breton (Sydney), à la galerie Nocturne (Halifax), à la Grimsby Public Art Gallery (Grimsby) et à la Galerie de l’UQAM (Montréal). Cette lauréate du prix de la Fondation Joseph Plaskett en 2016 a énormément voyagé pour approfondir sa recherche artistique. Elle a été résidente à de maints endroits, notamment à la galerie The Expansionists (R.-U.), à la Musagetes/Art Gallery de Guelph (Canada), à la galerie Florence Trust (R.-U.), à la galerie Fiskars (Finlande), à la galerie LKV (Norvège) et au Banff Centre (Canada). Ehryn est très reconnaissance envers le Conseil des arts de l’Ontario et le Conseil des arts du Canada pour leur soutien. Pour en savoir plus, prière de consulter www.ehryntorrell.com (en anglais seulement).


Winnie Truong, artiste visuelle spécialisée dans le dessin au crayon de Toronto, Ontario

Winnie Truong est une artiste se spécialisant dans le dessin au crayon de couleur sur papier à grande échelle. Ces dernières années, elle a produit une œuvre porteuse de dialogues esthétiques entre le cheveu et la ligne de dessin. Centrant son attention sur le cheveu, elle imagine de nouvelles possibilités au-delà de l’ornement et vers des objets et des environnements vivants. Winnie habite et travaille à Toronto, où elle a reçu un baccalauréat en beaux-arts de l’École d’art et de design de l’Ontario – programme de dessin et de peinture. Boursière en arts visuels du Conseil des arts de Toronto et du Conseil des arts de l’Ontario, elle a aussi reçu le prix W.O. Forsythe, le prix 401 Richmond Career Launcher et le prix 1res Œuvres! de la BMO en Ontario, grâce auquel ses créations ont été exposées au Musée d’art contemporain canadien. Son œuvre a fait l’objet d’expositions internationales dans des galeries à Toronto, à Los Angeles et à Copenhague, ainsi qu’à New York, où elle a été mise en vedette à VOLTA NY, une foire artistique. Elle a aussi été le sujet d’articles dans de nombreuses revues d’art, y compris la couverture de Hi-Fructose et de Juxtapoz, en plus de figurer dans Walk the Line: The Art of Drawing. Des créations de Winnie Truong se trouvent dans les collections du Nerman Museum of Contemporary Art (Overland Park, Kansas), de la galerie Doris McCarthy à l’Université de Toronto et de la Banque du Danemark. http://winnietruong.com (en anglais seulement)


Artistes des années précédentes :

2015


Qui était Doris McCarthy? | Qu'est-ce que le « Paradis d'une folle »? | Qu'est-ce que le Programme des artistes en résidence Doris McCarthy? | Comment présenter une demande?  | Artistes en résidence en 2016 | Formulaire de demande

Hommage aux anciens premiers ministres
Hommage aux anciens premiers ministres
Ce programme spécial commémore les lieux de sépulture des premiers ministres ontariens en y érigeant une plaque.