Menu

Historique

L'histoire du Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden est longue et passionnante; elle s'étend sur près de 100 années. Ce n'est pas seulement une chronique de cette splendide conception, ou des faits saillants sur le plan architectural ou du divertissement d'une certaine époque; c'est aussi le reflet de l'évolution et de la croissance de notre patrimoine et de notre culture.

Construit en 1913, cet ensemble constituait le joyau de la légendaire chaîne de théâtres de Marcus Loew. Conçu par Thomas Lamb comme un complexe de « salles superposées », il comprenait le théâtre Winter Garden, construit sept étages au-dessus du théâtre Elgin, initialement connu sous le nom de théâtre Loew de la rue Yonge).

Les deux théâtres sont dotés d'une personnalité totalement différente : le théâtre Elgin était tout dorure à la feuille et tissus précieux, un théâtre traditionnel avec chérubins en plâtre et loges d'opéra sophistiquées. Le théâtre Winter Garden était une fantaisie botanique, avec des murs peints à la main pour ressembler à un jardin, un plafond rassemblant une masse de branches de hêtre et de lanternes scintillantes. Les théâtres ont accueilli des grands noms tels que George Burns et Gracie Allen, Sophie Tucker, Milton Berle et Edgar Bergen et Charlie McCarthy.

Avec le déclin du vaudeville, le théâtre Winter Garden a fermé ses portes en 1928. Il est resté fermé pendant plus d'un demi-siècle, devenant une capsule historique d'une époque révolue. Le théâtre Elgin, avec son grand plafond voûté, a poursuivi son activité en tant que salle de cinéma, sombrant petit à petit, au fil des décennies, dans le délabrement.

En 1981, la Fiducie du patrimoine ontarien a acheté le bâtiment. Avant l’ambitieux programme de restauration de la Fiducie, Cats, l’événement théâtral dont la prévente des billets a connu le plus de succès au Canada à ce moment là, a été présenté pendant près deux ans au théâtre Elgin. Des travaux de restauration de 29 millions de dollars ont débuté en 1984. Les moulures en plâtre doré du théâtre Elgin ont nécessité plus de 300 000 feuilles d'aluminium ultra minces. Il fallut nettoyer les murs du théâtre Winter Garden avec des centaines de livres de pâte à pain non cuite pour ne pas endommager les aquarelles originales peintes à la main. On créa plus de 65 000 pieds carrés de nouveaux locaux, y compris un hall d'entrée, des salons et une nouvelle aile de huit étages, à l'arrière, abritant des loges modernes et deux salles de répétition.

En décembre 1989, le Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden a rouvert ses portes et est redevenu un des meilleurs complexes de scènes de théâtre au Canada.

Un des plus grands trésors du Centre EWG a été découvert pendant la restauration; il s'agit de la plus grande collection au monde d'accessoires de scène - des châssis et rideaux peints à la main datant de 1913 à 1918. Plusieurs objets restaurés, dont les magnifiques décors aux papillons et aux scarabées, sont exposés au Centre.

Le Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden a été ramené à la vie avec l'aide d'organismes gouvernementaux, de particuliers et de sociétés, et de bénévoles – nombre d'entre eux continuent à soutenir son fonctionnement. La Fiducie du patrimoine ontarien leur est reconnaissante de leur aide. Elle est fière du rôle qu'ils ont joué dans la renaissance de ces splendides théâtres.