Menu

La communauté francophone de Welland

Le quartier connu sous le nom familier de « ville française » fut créé en 1918, lors de l'arrivée d'environ 20 familles canadiennes françaises du Québec, venues travailler à l'usine d'Empire Cotton Mills. La paroisse catholique romaine Sacré-Cœur vit le jour en 1920 et devint le centre culturel de la communauté francophone qui s'était établie aux alentours de la rue Empire. D'autres familles canadiennes françaises arrivèrent du Québec, du Nouveau-Brunswick et du Nord de l'Ontario tout au long des années 1920. Une autre vague de francophones s'établit dans le quartier au début de la Seconde Guerre mondiale, attirée surtout par les emplois offerts par l'industrie locale. Le district français était une communauté forte et vivante qui protégeait la culture canadienne française et encourageait l'utilisation du français. C'est dans les années 1960 que le quartier compta le plus grand nombre d'habitants, mais la majorité des francophones de Welland continua d'y résider jusqu'à la fin des années 1980. L'influence profonde de la culture et du patrimoine canadiens français de la petite et dynamique communauté francophone continue de se faire sentir à Welland.

Pour en savoir plus