Menu

Ken Danby

Statistiques :

  • Art : Peinture
  • Date et lieu de naissance : 6 mars 1940 (Sault Ste. Marie, Ontario)

Faits saillants :

  • 1972 – Réalisation de At the Crease
  • 1985 – Réalisation du portrait d’Alex Baumann
  • 1987 – Réalisation de The Grey Cup
  • 1993 – Réalisation du portrait de Bobby Orr, Garden of Dreams
  • 2001 – Nomination au sein de l’Ordre du Canada et de l’Ordre de l’Ontario
  • 2001 – Réalisation du portrait de Wayne Gretzky, The Great Farewell
  • 2002 – Réalisation de Hockey Night in Canada

Les représentations réalistes de Ken Danby (en particulier dans ses peintures consacrées au hockey) et ses portraits des vedettes du sport canadien ont gagné en popularité année après année. Certaines de ses œuvres comme At the Crease (1972), qui illustre un gardien protégeant son but, font désormais partie intégrante de notre patrimoine culturel. Attiré par l’art dès sa tendre enfance, Ken Danby entre à l’École des beaux-arts de l’Ontario en 1958. Sa première exposition personnelle sera présentée à la galerie Walter Moos en 1964. Fort de l’attention croissante portée à son travail, il reçoit par la suite des commandes s’orientant en particulier vers le domaine sportif. Après le dessin des pièces de monnaie olympique canadienne frappées à l’occasion des Jeux de Montréal en 1976, Ken Danby réalise une série d’aquarelles illustrant des athlètes olympiques spécialisés dans différentes disciplines. En 1981, la Ligue nationale de hockey lui commande un portrait de Gordie Howe. Ken Danby immortalisera également d’autres légendes du hockey, dont Bobby Orr (1993) et Wayne Gretzky (2001).

Pour admirer les œuvres de Ken Danby et en savoir plus sur cet artiste, visitez son site Web officiel (en anglais).

Regardez le passage d’Ideacity 2005 intitulé Ken Danby on the Importance of the Arts sur le site Web de Radio-Canada (en anglais).

Pour vous renseigner sur l’identité du gardien de but représenté par Ken Danby dans At the Crease (et trancher la question par vous-même), lisez un article publié sur le site Web Canada.com (en anglais).