Menu

L'environnement naturel de l'Ontario – Un legs vivant

  • Des cèdres millénaires accrochés aux falaises de pierre ...
  • Des forêts paisibles abritant des espèces rares ou menacées ...
  • Des marais féconds offrant un refuge aux oiseaux nicheurs ...

Le patrimoine, c'est plus que de vieux bâtiments. La Fiducie du patrimoine ontarien veille aussi à ce que le patrimoine naturel de l'Ontario – soit des terres humides, des terrains boisés, des prairies et des formations géologiques terrestres – reste une partie viable et importante de notre avenir. Le patrimoine naturel de l'Ontario est riche et extrêmement divers. Votre soutien permettra à la Fiducie du patrimoine ontarien de conserver ce legs au profit des générations actuelles et futures.


Historique

Les marécages, les forêts, les prairies et les formations géologiques de la province sont autant de trésors qui enrichissent notre environnement naturel. La Fiducie détient en fiducie pour la population de l'Ontario un portefeuille de plus de 160 domaines du patrimoine naturel, dont plus de 100 font partie du sentier Bruce.

Les zones protégées incluent des terres habitées par des espèces menacées d'extinction, des forêts caroliniennes exceptionnelles, des marécages, des parties vulnérables de la moraine d'Oak Ridges, des réserves naturelles sur le Bouclier canadien et des propriétés sur le spectaculaire escarpement du Niagara.

La Fiducie acquiert par donation des biens du patrimoine naturel et des servitudes protectrices. Nous soutenons les initiatives en matière de protection du patrimoine naturel et encourageons sa bonne administration; nous favorisons les projets communautaires locaux de préservation de la nature et collaborons avec les autorités responsables de la conservation, La Bruce Trail Conservancy, la Commission de l'escarpement du Niagara, les organismes de fiducie foncière et les instances gouvernementales, provinciales et municipales.

La Fiducie protège les zones du patrimoine naturel et sensibilise le public à la conservation. Nous avons aidé au total à conserver plus de 36 000 acres (14 569 hectares) de marais, de forêts caroliniennes et de hautes prairies parsemées de fleurs, des zones sauvages au terrain accidenté du Bouclier canadien, le spectaculaire escarpement du Niagara et les caractéristiques délicates de la moraine d'Oak Ridges.