Menu

Jeanne Lajoie, 1899-1930

Jeanne Lajoie, enseignante dévouée et partisane de la création d'écoles françaises en Ontario, naquit à Lefaivre, près de Hawkesbury, en 1899. En 1923, elle aida un groupe de parents francophones à ouvrir la première école française indépendante à Pembroke. Cette école garantissait une instruction dans leur langue à leurs enfants. La création de l'École Sainte-Jeanne d'Arc fut l'un des derniers événements majeurs de la lutte franco-ontarienne contre le Règlement 17, qui, de 1912 à 1927, interdit l'enseignement en français après la 2e année. Jeanne Lajoie enseigna dans cette école, qui initialement était située rue Dominion, au domicile de Moïse Lafrance, puis dans une maison de la rue Mary achetée par les parents d'élèves. D'une santé fragile depuis sa naissance, Jeanne Lajoie fut emportée par la tuberculose à l'âge de 31 ans. Elle restera à jamais dans les esprits comme la « Pucelle de Pembroke », en référence à Jeanne d'Arc, pour son engagement en faveur de l'éducation en français et de la défense de la culture francophone en Ontario.

Lieu

Centre culturel francophone de Pembroke, 303, rue James, Pembroke

Région : Est de l'Ontario

Comté/District : Comté de Renfrew

Municipalité : Ville de Pembroke

Thèmes