Menu

La construction de l'une des plus vieilles églises du canton de Ramsay, l'église presbytérienne Auld Kirk remonte à l'époque des premiers colons écossais. Elle était utilisée par les membres de l'Église d'Écosse et par les pionniers presbytériens des cantons voisins. Elle a été construite sur des terres appartenant à John Mitchell, l'un des premiers colons du canton de Ramsay.

En tant qu'exemple des premières représentations du style néo-gothique, cette petite église en pierre est caractérisée par un toit à deux versants à faible pente, avec très peu de surplomb, des retours de corniches aux extrémités des versants et des ouvertures en forme d'arc équilatéral avec des entrelacements de petits bois sur les linteaux de fenêtre. Initialement, chaque élévation latérale comportait trois grandes fenêtres en forme d'arc équilatéral. Cependant, une fenêtre de chaque côté a été condamnée lorsque l'église a été convertie en chapelle mortuaire avec crypte hors-sol. La façade comporte une porte centrale avec un meneau en forme d'arc équilatéral et un petit surplomb de fenêtre en forme d'arc équilatéral à l'extrémité du pignon. Elle est flanquée de chaque côté de deux fenêtres en forme d'arc équilatéral de plus petite taille. L'église est entourée des deux côtés par un grand cimetière et domine à l'angle de deux chemins de concessions. L'ancien presbytère est situé en face de l'église, de l'autre côté de la route.

En 1982, la Fiducie du patrimoine ontarien a établi une servitude protectrice du patrimoine sur l'édifice. La Ville de Ramsay l'a placée sous la protection de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario.

Vous pourriez être aussi intéressé par