Alisha Mohamed-Marchant - Ontario Heritage Trust

Alisha Mohamed-Marchant, Toronto

Enfant, je m’imaginais archéologue, explorant les sépultures et les temples. Devenue adulte et archéologue, j’explore les bibliothèques et les archives. Évidemment, ce n’est pas aussi prestigieux que l’archéologie qu’on voit à la télévision, mais, pour moi, c’est le récit continu qui révèle lentement comment le paysage autour de moi a été façonné.

Mon Ontario, c’est fouiller dans les archives provinciales et dans les archives et bibliothèques municipales pour mettre bout à bout l’histoire des chemins de portage, des fermes et des plans d’urbanisme de l’Ontario. Lorsque je marche le long de la rivière Humber avec ma sœur et le chien de la famille, je ne peux pas m’empêcher de m’imaginer en train de parcourir le chemin du Portage de Toronto. Lorsque je fais mon épicerie avec mon mari au marché (St. Lawrence), je ne peux que me sentir inspirée par un endroit qui sert de marché public depuis plus de deux siècles.

Des journaux intimes aux journaux, des actes notariés aux répertoires, et des atlas de comtés aux cartes établies pour l’assurance contre l’incendie, je me suis familiarisée avec les lieux et les gens fascinants qui ont contribué à faire de l’Ontario cet endroit unique qui, pour moi, est la maison.




Thèmes de cette histoire