Beth Hanna (directrice générale, Fiducie du patrimoine ontarien) - Ontario Heritage Trust

Beth Hanna (directrice générale, Fiducie du patrimoine ontarien)

L’Ontario compte des esprits immensément créatifs. Les mots de Thomas King, d’Alice Munro, de Michael Ondaatje et d’Al Purdy. La musique de Glenn Gould, de Gordon Lightfoot, de la Nathaniel Dett Chorale et de Sarah Harmer. Les tableaux de Norval Morrisseau, de Doris McCarthy, d’A.Y. Jackson, de Daphne Odjig. Les sculptures de Ben Henry. Tous ces artistes, et des myriades d’autres, nous parlent à leur façon de l’Ontario, élargissent nos perspectives et fortifient nos âmes.

Nous ne pouvons qu’être inspirés par l’histoire des inventeurs et concepteurs – Dre Vera Peters, Alexander Graham Bell, Dr James Collip, sir Sandford Fleming, Elsie MacGill et Dre Roberta Bondar – qui nous incitent à penser autrement au sujet du monde qui nous entoure.

Bon nombre des récits que nous avons présentés au moyen de programmes et de plaques provinciales m’ont mise au défi de voir les choses différemment. Les victimes de racisme et de préjugés ainsi que toutes ces personnes qui se battent pour défendre leurs droits et ceux des autres. Nellie McClung et Dre Emily Stowe, qui ont milité pour les droits des femmes. Hugh Burnett et la National Unity Association, qui ont lutté pour l’égalité raciale et la justice sociale, et dont les efforts ont jeté les bases de la législation sur les droits de la personne en Ontario. L’Homophile Association de l’Université de Toronto et d’autres militants précurseurs qui défendent les droits des LGBTQ et ont fait progresser les débats et discussions. Les survivants du Mohawk Institute et d’autres pensionnats, dont les voix sont enfin entendues. Tous ces récits et expériences nous inspirent à bâtir un meilleur avenir où seront reconnus les droits et contributions de tous les Ontariennes et Ontariens.

– Questions de patrimoine,  Février 2017 : Mon Ontario – Une vision au fil du temps