Refuge agricole des garçons arméniens - Ontario Heritage Trust

Refuge agricole des garçons arméniens, Georgetown

Le 1er juillet 1923, 50 garçons arméniens arrivent dans cette ferme en provenance de Corfou, en Grèce. Les « garçons de Georgetown », comme on les appelle alors, arrivent au Canada entre 1923 et 1927. Ils sont 109 au total. Ces orphelins sont des survivants du génocide arménien (1915-1923). Leur sort émeut des milliers de Canadiens qui lèvent d'importantes sommes pour les aider et exercent des pressions sur le gouvernement canadien pour qu'il les accueille au pays. L'Armenian Canadian Relief Fund's Farm and Home Committee veille au bien-être et à la surveillance de ces enfants qui vivent à la ferme Cedarvale, située sur cette propriété, où ils apprennent l'anglais et les rudiments de l'agriculture. Peu à peu jusqu'en 1928, les orphelins sont placés au sein de familles dans le sud-ouest de l'Ontario. Une fois adultes, la plupart d'entre eux deviennent citoyens canadiens et décident de demeurer au Canada. L'accueil de réfugiés ne faisant pas partie du Commonwealth britannique au refuge agricole des garçons arméniens représente la première initiative humanitaire de ce genre au Canada.