Nouvelle-Angleterre : 1604-1606 - Ontario Heritage Trust

Menu

Nouvelle-Angleterre : 1604-1606

Entre 1604 et 1606, Champlain est également chargé d’explorer une grande partie des côtes de la Nouvelle-Angleterre, dans une région alors nommée Norumbega, revendiquée par l’Angleterre et par la France. Au cours de cette période, Champlain opère trois excursions dans cette région afin de repérer des sites propices à un établissement et de trouver un climat plus doux. Sa première excursion, en 1604, lui permet de nouer des relations fructueuses avec les Autochtones, puisque Champlain les rencontre, échange avec eux des cadeaux et œuvre à cultiver des liens d’amitié et de confiance. La deuxième et la troisième expédition, en 1605 et 1606, respectivement sous la houlette du sieur de Monts et du sieur de Poutrincourt, ne connaissent pas le même succès de ce point de vue : aucune invitation à participer à des « tabagies » (fête) n’est formulée et la méfiance et la peur mutuelles rompent toute relation d’amitié entre les Autochtones et les visiteurs. Cet échec à établir des relations positives et durables avec les Autochtones de la région interrompt les entreprises coloniales françaises au sud de la rivière Penobscot, en Nouvelle-Angleterre. Champlain porte de nouveau son attention vers la vallée du Saint-Laurent, où les liens d’amitié et de commerce perdurent, du moins pour le moment.