Le bâton de jeu de crosse - Ontario Heritage Trust

Menu

Le bâton de jeu de crosse

Statistiques :

  • Les Iroquois Nationals (l’équipe nationale de crosse des Six Nations) sont la seule équipe sportive des Premières Nations du Canada à concourir sur la scène internationale. 

Faits saillants :

  • 1637 – Première trace écrite mentionnant le jeu de crosse
  • Années 1840 – Origine de la crosse dans sa version moderne
  • 1867 – Fondation de l’Association nationale de crosse à Kingston
  • 1900 – Création de la coupe Minto
  • 1904 – Jeu de crosse pour la première fois représenté aux Jeux olympiques de Paris (France)
  • 1925 – Fondation de l’Association canadienne de crosse
  • 1931 – Introduction de la crosse en enclos
  • 1994 – La crosse désignée sport national d’été du Canada

La crosse est née chez les peuples autochtones du Canada bien avant l’arrivée des Européens. Désigné à l’origine sous le terme « baggataway » par le peuple algonquin ou « tewaarathon » par les Mohawks, le jeu de crosse est pratiqué depuis des siècles. Les membres de l’équipe doivent se faire des passes, attraper et transporter une balle dure à l’aide de bâtons auxquels sont fixés des filets. Selon les croyances des Premières Nations, le Créateur aurait fait don du jeu de crosse pour son propre divertissement et pour permettre au peuple de montrer son amour pour la nature. Ce jeu possèderait également des propriétés curatives. Il permet de développer les aptitudes physiques, tout en prônant la discipline, le leadership et l’unité tribale. En 1637, le missionnaire jésuite Jean de Brébeuf est le premier Européen à désigner et à documenter ce jeu sous le nom de crosse. Il décrit cette activité parfois brutale comme une démarche spirituelle. Au XIXe siècle, ce sport est adopté par la population anglophone du Canada. En 1867, une convention se tient à Kingston afin de codifier les règles du jeu de crosse et de réunir les différents clubs au sein de l’Association nationale de crosse nouvellement formée. En 1900, Sir Gilbert Elliot, comte de Minto et gouverneur général du Canada de l’époque, fait don de la coupe Minto, trophée qui sera remis aux vainqueurs dans ce sport. La crosse reste populaire en Ontario, au Québec et dans le nord-est des États-Unis. Aujourd’hui, c’est le sport d’équipe national (été) du Canada.

Pour en savoir plus sur le jeu de crosse, visitez le site Web du Temple de la renommée de la crosse de l’Ontario (en anglais).

Pour en savoir plus sur les origines de la crosse, visitez le site Web de la Federation of Internal Lacrosse (en anglais).

Suivez les Iroquois Nationals sur leur site Web (en anglais).