Almanda Walker-Marchand et la Fédération des femmes canadiennes-françaises - Ontario Heritage Trust

Menu

Almanda Walker-Marchand et la Fédération des femmes canadiennes-françaises

Almanda Walker-Marchand était la fondatrice et présidente de la Fédération des femmes canadiennes-françaises (FFCF). Née à Québec en 1868, elle déménagea avec sa famille tout d’abord à Montréal, puis à Ottawa. Sa dernière maison donnait sur ce parc. En 1914, quelques jours après la déclaration de la Première Guerre mondiale, Walker-Marchand encouragea un groupe de plus de 400 Franco-Canadiennes à former une organisation se consacrant à aider les soldats canadiens-français et leur famille pendant et après la guerre. De 1918 à 1945, elles contribuèrent à soulager la pauvreté, à faire avancer la santé et l’éducation et à promouvoir la culture francophone. Durant les 32 années où Walker-Marchand en assura la présidence, la FFCF s’est étendue au-delà d’Ottawa pour former de nombreuses sections régionales dans les communautés francophones partout au Canada. En 1943, Walker-Marchand a été nommée officière de l’Ordre de l’Empire britannique. Elle s’est éteinte en 1949, mais le groupe a continué pour se faire le champion des droits politiques, sociaux et économiques des femmes francophones d’un océan à l’autre. Il a célébré son 100e anniversaire en 2014, et s’appelle aujourd’hui l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne.

Lieu

Vers l’allée au centre, à l’entrée est du parc Strathcona à Ottawa (en face du 50, chemin Ridge).

Région : Ottawa

Comté/District : Ville d’Ottawa

Municipalité : Ville d’Ottawa

Thèmes