La propriété Clarke - Ontario Heritage Trust

Menu

La propriété Clarke

La propriété Clarke est située au nord de la péninsule Bruce et offre des panoramas spectaculaires sur les rives du lac Huron avec ses nombreuses baies, ses caps bas, ses hauts-fonds et ses petites îles. Cette propriété de 40 hectares (99 acres) abrite des habitats de type alvar, rares à l’échelle mondiale, qui sont des habitats ouverts avec une couche de sol mince ou inexistante sur un substrat rocheux calcaire (calcaire ou dolomie). Bien que les habitats de type alvar puissent supporter des conditions climatiques extrêmes (telles que les inondations, la sécheresse et les fortes variations de température), ils comptent toujours parmi les écosystèmes les plus riches en espèces au monde.

La propriété Clarke abrite le type d'habitat de pavage de l'alvar, qui apparaît sur un substrat rocheux apparent avec moins de 2 centimètres (1 pouce) d’épaisseur de sol. Bien que la végétation soit clairsemée, les buissons, les mousses et les lichens sont les espèces dominantes de la propriété. De nombreux étangs, de riches tourbières et d'autres communautés vivant dans les zones humides contribuent à l’importance patrimoniale singulière de la propriété Clarke.

La propriété Clarke a été généreusement donnée à la Fiducie du patrimoine ontarien en 1984, par le Dr William Clarke et Margaret Clarke.

Importance patrimoniale

La propriété Clarke est reconnue comme faisant partie de la zone d'intérêt naturel et scientifique (ZINS) d’importance provinciale touchant les sciences de la vie de la région du cap Hurd et du havre Baptist. Cette ZINS préserve une grande diversité écologique avec 35 écotypes, dont sept sont des formes de communautés végétales d'alvars rares au niveau mondial et provincial. Plusieurs espèces inhabituelles au niveau provincial, telles que l’iris lacustre, le cypripède tête-de-bélier, le sporobole à glumes inégales, le massasauga et la couleuvre royale ont été observées sur cette propriété. Par ailleurs, elle se situe sur une importante aire d'hivernage pour les cerfs, comporte un habitat approprié pour les oiseaux migrateurs terrestres et aquatiques, et sert de couloir pour le déplacement des petites espèces de poissons, des invertébrés, des mammifères semi-aquatiques, des reptiles et des amphibiens.