Menu

Musée Homewood

Après la Guerre d'Indépendance américaine, nombre de Loyalistes de l'Empire uni s'établirent dans la vallée du Saint-Laurent. Le docteur Solomon Jones (1756-1822) et ses trois frères arrivèrent dans le canton d'Augusta en 1784 pour occuper des terres qui leur avaient été concédées par le gouvernement. Jones engagea, en 1799, Louis Brière, maçon et entrepreneur montréalais, pour lui construire une «gentilhommière» en pierre donnant sur le Saint-Laurent. Bien que Homewood soit de style georgien tardif, la simplicité de certains détails, notamment les volets et la quincaillerie, dénote l'influence canadienne-française. Sise juste à l'extérieur du village de Maitland, près de Brockville, Homewood abrita six générations de la famille Jones. Dans les années 1940, son dernier propriétaire, Justus Jones, ajouta une aile dans le style du corps principal du bâtiment.

Chirurgien de profession, le docteur Jones était aussi un agriculteur accompli, passionné par les arbres fruitiers qu'il faisait pousser sur sa propriété. Son arrière-fils, Harold Jones, suivit ses traces et acquit une réputation internationale pour avoir produit, au début du siècle, la pomme Jones Red Fameuse. Entre 1900 et 1930, Homewood devint la station fruitière du Saint-Laurent, division des fermes expérimentales fédérales (Ottawa).

En 1965, Justus Jones vendit la propriété à DuPont, société multinationale de produits chimiques, mais il demeura dans la maison jusqu'à sa mort en 1972. Dupont aménagea une partie de la propriété comme usine chimique et offrit Homewood, de même que 11 acres (4,5 hectares) de terre et ses collections à la Fiducie du patrimoine ontarien, en 1974. La Fiducie restaura les lieux avec l'aide de la société historique du comté de Grenville et le Service canadien des parcs. La première, de concert avec la Fiducie, y ouvrit, entre 1979 et 1994, un musée présentant les différentes périodes de l'histoire de la famille Jones.

Outre la maison, les visiteurs peuvent explorer la fascinante collection de mobilier et de souvenirs de Homewood accumulés pendant 172 ans où la demeure fut occupée par la famille Jones.

En 2001, plusieurs objets importants provenant de l'héritage d'une famille fondatrice de Maitland ont été acquis aux enchères à Ottawa pour le musée Homewood, grâce à un don généreux d'un résidant de la région de Spencerville. Remontant à la moitié des années 1800, les objets culturels de la donation viennent augmenter la collection de la Fiducie ayant appartenu à la famille Jones, qui vécut à Homewood pendant plus de 150 ans. Ces objets comprennent une table en acajou à pied de griffon, un bureau épinette, une horloge de clocher datant du début 1800, plusieurs photographies de la famille Jones (dont certaines sur étain) et un service de table de 61 pièces bleu cobalt d'Adams Staffordshire, dont on pense qu'il faisait partie d'un service de 400 pièces, appartenant à la deuxième génération de la famille Jones.

Des visites guidées de Homewood sont organisées sur rendez-vous (composer le 613 498-3003 pour obtenir des détails).