Menu

Cette belle maison de style Second Empire a été construite pour George Brown entre 1874 et 1876. L'élégance de sa résidence reflète son importance en tant que Père de la Confédération, fondateur du journal le Globe (devenu le Globe and Mail) et politicien libéral de premier plan.

La maison a été déclarée lieu historique national en 1976; une décennie plus tard, elle était menacée de démolition. La Fiducie du patrimoine ontarien est intervenue en restaurant et en rouvrant la maison en 1989 pour servir de centre de conférence et de bureaux locatifs aux étages supérieurs.

La maison est l'un des exemples urbains les mieux préservés et documentés du style résidentiel Second Empire en Ontario. La Fondation du patrimoine ontarien a restauré le bâtiment pour qu'il retrouve son état de construction initial de 1876, pour préserver le caractère patrimonial du bâtiment, pour commémorer le rôle de George Brown dans l'histoire du Canada et pour rendre ce site financièrement viable grâce aux revenus provenant de la location des bureaux, des installations de conférence et de mariage et des tournages de films.

Appelée à l'origine Lambton Lodge, la maison a été construite pour le talentueux homme d'affaire George Brown, sa femme Anne et leurs trois enfants. Duncan Coulson, président de la Banque de Toronto a occupé cette maison de 1889 à 1916 avec sa femme Eliza et leurs trois enfants. Les Coulson ont réaménagé la salle à manger dans le style Art nouveau. Après la mort de M. Coulson, une école pour aveugles fut construite sur trois étages, à l'arrière de la maison. Cette maison a servi de bureaux à l'Institut national canadien pour les aveugles, de 1920 à 1956. Une école pour enfants ayant un retard de développement a ensuite pris sa place, jusqu'à sa démolition en 1984. L'école de remplacement entoure maintenant respectueusement la propriété de la maison restaurée George Brown.

La Fiducie du patrimoine ontarien a effectué des recherches et des restaurations dans la maison entre 1987 et 1989. Le gouvernement fédéral a réaménagé une bibliothèque victorienne qui abrite maintenant 2 000 livres ayant appartenu à George Brown. Un jardin d'inspiration victorienne a été planté à l'été 2000 - le premier projet financé par un don en faveur du Fonds de conservation des jardins du patrimoine de la Fiducie. Grâce à un partenariat avec la Faculté d'architecture, d'aménagement paysager et de design de l'Université de Toronto, les jardins de la maison George Brown sont florissants.

L'élégante maison de 9 000 pieds carrés comprend des murs épais de quatre briques, des finitions en grès et un toit en ardoise. Le plan du rez-de-chaussée s'articule autour d'un hall central. Sur le plan architectural, les traits marquants incluent :

  • Des auvents en noyer au-dessus des portes du hall d'entrée représentant les lions sculptés des armoiries de la famille Brown
  • 15 cheminées; le manteau de marbre dans la salle de réception s'orne des initiales entrelacées de George et Anne Brown
  • la salle à manger restaurée dans le style Art nouveau, telle qu'elle a été réaménagée par les Coulson (dans les années 1890)
  • de belles corniches originales en plâtre et de beaux médaillons aux plafonds; de nombreuses fausses finitions reproduites à l'identique
  • des vitraux à cinq éléments (datant des années 1880) dans le hall principal, retirés en 1984 et réinstallés en 1989, après avoir été découverts accrochés aux murs d'une maison de Toronto

Remarque : Ce site est entièrement accessible.

Vous pourriez être aussi intéressé par