Adrienne Shadd (historienne, conservatrice et auteure) - Ontario Heritage Trust

Adrienne Shadd (historienne, conservatrice et auteure)

Réflexions sur ma ville natale

En cette année du 150e anniversaire du Canada, j’aimerais rendre hommage à ma ville natale. North Buxton a vu le jour en 1849 en tant que colonie établie par des esclaves évadés et des Noirs libres des États-Unis. L’un des derniers arrêts du chemin de fer clandestin, Buxton occupe une place modeste, mais vraiment unique dans la mosaïque canadienne.

Même si elle est plus ancienne que le Canada lui-même, Buxton, comme le pays, a un patrimoine durable, qui traverse les ans. Le musée qui a été créé pour contribuer au centenaire de 1967 est maintenant un lieu historique national dont les visiteurs proviennent de toutes les régions du monde. Nos retrouvailles annuelles à l’occasion de la fête du Travail (Labour Day Homecoming Celebration) marqueront en 2017 leur 94e anniversaire, et Buxton figure dans bon nombre de documentaires et pièces de théâtre de différentes époques. Sur une note personnelle, c’est l’endroit qui a abrité mes toutes premières années et qui m’a ainsi instillé nombre des aspects moraux et des valeurs que je chéris : l’honnêteté, l’authenticité et la croyance que l’on devrait traiter tous les gens avec dignité et respect, peu importe leur origine ou leur situation dans la vie. Je souhaite surtout adresser ma reconnaissance aux agriculteurs, travailleurs, enseignants, infirmières, médecins, avocats, ministres, artistes, musiciens, auteurs, conservateurs, bénévoles et aînés de la collectivité qui ont fait de Buxton un endroit aussi spécial et ont contribué dans une multitude de domaines à la vie qui se poursuit.

Photos gracieusement fournies par Adrienne Shadd




Thèmes de cette histoire