Andrew Riddle (associé chez ASI) - Ontario Heritage Trust

Andrew Riddle (associé chez ASI), Waterdown

Pendant des millénaires, la rivière Grand, qui relie de grandes étendues des terres du Golden Horseshoe au lac Érié, a servi de route aux gens des Premières Nations du sud de l’Ontario. Les rives de la rivière Grand ont parfois été qualifiées de long site archéologique, ce qui s’est assurément avéré être le cas pour une grande propriété du comté de Brant où ASI travaille depuis sept ans. En tout, nous avons recueilli de l’information sur plus de 150 sites archéologiques, depuis des campements vieux de 10 000 ans jusqu’à des propriétés familiales du XIXe siècle.

La richesse et la diversité des artefacts que nous avons découverts sont vraiment ahurissantes. Les outils de pierre représentés ci dessus ont été retrouvés à un seul site, et représentent plus de 8 000 ans d’occupations successives par les peuples autochtones. Situé sur une petite élévation près de la rivière, cet endroit idéal pour un campement a révélé des artefacts allant de la période archaïque moyenne à la période sylvicole tardive, soit de 6000 av. J. C. à 1600 apr. J. C. environ. Comme il était impossible de trouver localement toutes les variétés de pierres utilisées pour la fabrication de ces outils, il faut conclure que les humains se déplaçaient sur de grandes distances et que des réseaux d’échange quadrillaient l’Ontario et les États avoisinants, ce que facilitaient sans nul doute beaucoup les déplacements des gens et de leurs biens sur la rivière Grand.

Le travail que j’ai effectué le long de la rivière Grand a fait revivre le passé pour moi et m’a mieux fait apprécier la longue et riche histoire des peuples autochtones en Ontario.




Thèmes de cette histoire