Don Pearson - Ontario Heritage Trust

Don Pearson, London

On ne peut pas penser à l’Ontario sans avoir l’eau à l’esprit en toile de fond, qu’il s’agisse de celle des Grands Lacs, qui définissent sa frontière méridionale, ou des magnifiques rivières qui drainent sa vaste étendue et des milliers de lacs éparpillés dans le Bouclier canadien. Le nom « Ontario » lui-même, qui vient de la langue iroquoienne, signifie « beau lac ». Le nom donné à l’Ontario avant la Confédération – le Haut-Canada – renvoie de toute évidence à sa position dans le bassin hydrographique du fleuve Saint-Laurent. Le peuplement de la province par les Européens a non seulement été facilité par la présence de ses autoroutes aquatiques, il a en fait été rendu possible par cette présence, tout comme l’a été l’exploration du grand Nord-Ouest de ce qui forme maintenant le Canada.

Comme bon nombre d’Ontariens, je crois que nos abondantes ressources en eau comptent parmi nos biens les plus importants et les plus précieux, et que c’est notre devoir de veiller à ce que nos gestes ne diminuent en rien leur capacité de répondre aux besoins des générations actuelles et futures qui ont la chance de vivre en Ontario.




Thèmes de cette histoire