Susan Bryan (présidente bénévole du Nature Reserves Committee des Thunder Bay Field Naturalists) - Ontario Heritage Trust

Susan Bryan (présidente bénévole du Nature Reserves Committee des Thunder Bay Field Naturalists)

Quelqu’un est passé par ici avant nous

Je me tiens sur le pont d’un petit bateau, affrontant les houles de la rivière Nipigon, là où elle s’élargit pour former le lac Supérieur. Devant moi, une falaise rocheuse se dresse hors de l’eau. Sa paroi montre une série de pictogrammes (lignes, cercles et autres symboles) ainsi que des images un peu plus reconnaissables – un canot et la forme quasi-humaine de Maymaygwayshi, l’esprit de l’eau.

Ces pictogrammes sont sans doute présents depuis des siècles, bien que tous ignorent leur âge exact. L’artiste avait utilisé une ocre rouge – un mélange durable de roches riches en fer concassées et d’huile de poisson – mais le temps et la météo avaient fait leur œuvre. Certaines figures étaient désormais effacées ou dissimulées sous les lichens et le suintement de la falaise plus haut. D’autres s’étaient écaillées dans un processus que l’on appelle « exfoliation ». Un jour, tout aura disparu, mais ce jour est encore très loin.

Aujourd’hui, de mon perchoir sur ce bateau en train de tanguer, je peux encore distinguer des dizaines de formes sur le roc devant moi. Dans la vastitude de l’Ontario nordique, les pictogrammes témoignent du fait que quelqu’un est passé par là, avant nous, et a laissé une marque durable sur la terre.

Photos gracieusement fournies par Susan Bryan




Thèmes de cette histoire