William "Liam" Wadsworth - Ontario Heritage Trust

William "Liam" Wadsworth, Manotick

Découvrir nos âmes oubliées

Pour moi, l'archéologie n'est pas simplement un chemin vers la découverte historique. Elle peut aussi être un instrument de recherche de la vérité et, au besoin, de la justice pour les peuples passés et actuels. Le désir de découvrir les histoires qui ne sont pas racontées m'a amené à l'université de Toronto, où j'étudie l'archéologie des restes humains.

Au cours de la dernière année, j'ai travaillé avec l'université et la Fondation du patrimoine ontarien à l’examen d’un cimetière d'esclaves fugitifs dans le sud-ouest de l'Ontario. Le chemin de fer clandestin a donné aux esclaves en fuite la possibilité de devenir maîtres de leur vie lorsqu'ils parvenaient en sol canadien. Ils se sont établis dans de nombreuses villes et ont fondé de nouvelles collectivités, comme l’établissement Dawn. Cependant, il reste de nos jours peu de témoignages concrets de leur incidence sur la province et l'histoire canadienne. Se servant de méthodes qui permettent de localiser les restes humains, notre équipe a utilisé des techniques géophysiques pour trouver des tombes anonymes au cimetière du British American Institute, près de Dresden, en Ontario. Ce fut un honneur pour nous de trouver et de protéger la sépulture de ces âmes oubliées, de souligner leur contribution au patrimoine ontarien et de faire connaître leur histoire à leurs descendants.