Maison de la Compagnie de la baie d'Hudson - Ontario Heritage Trust

Menu

Moose Factory, île située au Sud de la baie James, fut dès 1673 le principal comptoir commercial de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Ses habitants forment la communauté de langue anglaise la plus ancienne du Canada. La maison du personnel et les trois maisons occupées par les serviteurs évoquent l'époque révolue des premiers pionniers.

La Compagnie de la Baie d'Hudson démarra en 1670 comme entreprise de négoce de fourrures avant de devenir une société d’exploration et de commerce qui se répandit sur tour le territoire canadien et dans certaines régions des États-Unis. Elle reste la plus ancienne société commerciale canadienne et l'un des principaux commerces de détail.

En 1977, la Compagnie de la baie d'Hudson fit don de son établissement de Moose Factory à la Fiducie du patrimoine ontarien. Symbolisant dans le nord la longue présence de la Compagnie dans la traite des fourrures, il fut construit en 1850 pour abriter les dortoirs des employés célibataires. La Maison du personnel fut construite en billes équarries selon des techniques de construction navale empruntées aux Britanniques. Les billes étaient assemblées par des chevilles, et les coins simplement aboutés. Entre 1982 et 1984, la Fiducie acheta la maison Joseph Turner (1864), la maison William McLeod (1890) et la maison Ham Sackabuskisham (1926), toutes à charpente de bois traditionnelle, construites pour les marchands de la Compagnie de la baie d'Hudson. Elles furent alors transportées dans le parc du Centenaire, près de la Maison du personnel.

Ces bâtiments ont fait l'objet de restaurations importantes, grâce à des fonds fédéraux et provinciaux.