Menu

Activisme en diversité sexuelle à l'Université de Toronto

Après s'être réunie à l'extérieur du campus, la University of Toronto Homophile Association (UTHA) se rassemble de nouveau le 4 novembre 1969, cette fois au sein du Collège University, pour défendre les droits des homosexuels et des lesbiennes sur le plan de l'équité et de la liberté. C'est la première fois qu'une université canadienne accueille un tel groupe. Très tôt, l'UTHA rallie à sa cause des partisans qui ne font pas partie de la communauté de l'Université de Toronto, et influence la formation de groupes de même sensibilité au sein de campus universitaires et de collectivités aux quatre coins de l'Ontario et du Canada. L'UTHA entretient des liens étroits avec une culture nord-américaine libérationniste de plus grande envergure qui ambitionne de faire connaître les minorités sexuelles traditionnellement marginalisées, notamment en remettant en question les pratiques et croyances discriminatoires de l'État et de la société. Ce mouvement continue de se développer en lançant des revendications, en fondant des coalitions, en sensibilisant la communauté, en luttant contre les préjugés et en affirmant la nécessité de reconnaître la diversité.

Lieu

Sur le côté ouest de Hart House Circle, près de l'entrée est du Collège University, Toronto.

Région : Région du Grand Toronto

Comté/District : Ville de Toronto

Municipalité : Ville de Toronto

Thèmes