J.M. Rowe, Esquesing Historical Society - Ontario Heritage Trust

J.M. Rowe, Esquesing Historical Society, Georgetown

La Grande Guerre de 1914-1918
Le front intérieur – Georgetown

C’est grâce aux efforts du Women’s Institute de Georgetown que cette courtepointe a été créée en 1915. Les citoyens devaient débourser 10 ¢ pour faire broder un nom sur un carré qui allait servir à la réaliser. Elle a été terminée à temps pour la foire d’automne d’Esquesing (Georgetown) de 1915 et exposée avant d’être envoyée outre-mer, à l’hôpital militaire canadien de Shorncliffe, en Angleterre, où elle a été utilisée. Les garçons et les filles savaient donc qu’au pays, on se souvenait d’eux.

Elle a été léguée à Tony Groves, de Wimbleton, qui a communiqué avec le maire de Halton Hills, Rick Bonnette. Elle a été remise à la Esquesing Historical Society, qui a été heureuse d’accepter ce don. M. Groves s’est adressé au Haut-commissariat du Canada pour lui demander de payer le transport. Le brigadier-général Michael Dabros, commandant de l’État-major de liaison des Forces canadiennes (Londres), a accepté et la courtepointe est arrivée à la société historique en août 2013.

Le lieutenant-colonel James Ballantine est un officier blessé qui se rétablissait à Georgetown à cette époque. Ce vétéran de la guerre des Boers était commandant par intérim du 4e Bataillon du Corps expéditionnaire canadien lorsqu’il a été blessé. Il a reçu l’Ordre du service distingué de S. M. le roi George V en mai 1915. Il a été accueilli en héros à son retour dans la ville. Pendant qu’il était ici, il a été président de la Croix-Rouge de Georgetown et a contribué à mettre sur pied la section locale des Scouts. Il est ensuite devenu commandant du 76e Bataillon à Camp Borden, puis directeur de la faculté de l’art militaire de l’Université Colgate, à New York. Il a pris sa retraite à Georgetown dans les années 1930 et est décédé ici en 1948.




Thèmes de cette histoire