Ken Butland - Ontario Heritage Trust

Ken Butland, Toronto

Bon Echo

Vous voyez la pancarte – oh, vous y êtes;
Bon Echo est un plaisir pour les yeux.

Des générations de familles font du camping
Autour d’un feu et d’une lampe au propane.
Elles rient et jouent, canotent et cuisinent,
Ou se prélassent, la tête dans un bouquin.
Les parents apprennent à leurs enfants à sentir
Les dons de la nature, la réalité de ses merveilles.

Les animaux se promènent, sur leurs sabots et leurs pattes,
Sous les branches de Mazinaw.
Les scinques pentalignes et les cerfs et les serpents
Adorent les lacs Pearson et Joeperry.

Gardez le nez au ras du sol
Et vous verrez peut-être Nanabush aux alentours!

Depuis les imposantes falaises jusqu’aux plages de sable,
Les guides amicaux des excursions en bateau renseignent
Les jeunes et les vieux (et les jeunes de cœur)
Sur les pictogrammes des tribus algonquines
Qui ont laissé leur nom
Bien avant que les touristes n’arrivent.

Avant que les burins des maçons ne gravent
Le poème de Walt Whitman dans la façade rocheuse.
Avant le grand feu ou le grand hôtel
Où les gens riches venaient se soigner.
Avant la suffragette Flora et son fils,
Ou les bûcherons une fois leur précieux bois coupé.

Ces jolies rives recèlent des mystères :
Les chaînes non rompues de nos histoires.

Oui, une fois que vous serez ici, vous voudrez rester
À chaque fraîche soirée de printemps, à chaque journée d’été.
Levez donc une tasse de prosecco mousseux
Et portez un toast à la splendeur de Bon Echo!