Fondations et incendies : l’établissement des premiers édifices parlementaires et la guerre de 1812 - Ontario Heritage Trust

Menu

Fondations et incendies : l’établissement des premiers édifices parlementaires et la guerre de 1812

Proposée par la Fiducie au centre d’interprétation du Parlement de 2012 à 2014, l’exposition Fondations et incendies : l’établissement des premiers édifices parlementaires et la guerre de 1812 telle que vécue à York s’ouvre désormais en ligne. Elle retrace l’histoire des premiers édifices parlementaires de l’Ontario et du site sur lequel ils ont été érigés (situé aujourd’hui au sud de la rue Front et à l’ouest de la rue Parliament, à Toronto) de la fin du XVIIIe siècle à nos jours.

Les édifices parlementaires d’origine sont construits en 1797, à peine six ans après la création de la province du Haut-Canada (qui deviendra ensuite l’Ontario). Les débats et discussions, les décisions prises et les lois promulguées entre ces murs de briques édifieront les fondations de la société ontarienne.

L’exposition Fondations et incendies passe en revue des événements majeurs comme l’implantation de la capitale provinciale à York, la destruction par le feu des édifices parlementaires par les troupes américaines lors de la guerre de 1812 (et l’incendie de la Maison-Blanche à Washington déclenché en représailles), la construction sur ce site d’un deuxième complexe parlementaire, de la Home District Gaol (prison) puis d’une usine de la Consumers’ Gas Company, ainsi que les fascinantes fouilles archéologiques qui ont révélé tous ces faits au grand jour. Elle étudie également la signification générale du site en replaçant les événements dans le contexte plus large du développement de Toronto, de l’Ontario et du Canada. Les différents facteurs qui ont contribué à forger ce site (de la topographie aux influences socioéconomiques et politiques des Britanniques, des Premières Nations et des États-Unis) font partie intégrante de notre identité et de notre patrimoine.