Vivre au « Paradis d'une folle » - Ontario Heritage Trust

Menu

Vivre au « Paradis d'une folle »

Pittoresque et charmante, la maison du « Paradis d’une folle » est un chalet modeste ayant ses propres caractéristiques singulières et même originales qui reflètent la vision et le caractère créateurs de Doris McCarthy.

La demeure comprend une salle de travail, un grand atelier, un bureau, une chambre avec un lit à une place, une salle de bains, une cuisine, un salon et une véranda cloisonnée non chauffée. L'espace de vie/travail de l'artiste fait environ 1 600 pieds carrés (150 mètres carrés).

La maison n'est pas sans barrières, et n'est donc pas accessible aux personnes à mobilité réduite nécessitant l'utilisation d'un fauteuil roulant ou d'un appareil de mobilité personnel.

Les œuvres d'art, l'ameublement et les finitions doivent être traités avec respect et précaution. Le personnel de la Fiducie fournira aux résidents une séance d'orientation, un guide du site et des fiches de renseignements. Le résident ou la résidente est tenu(e) de veiller constamment à ce que la maison soit propre et bien rangée. Aucun service de nettoyage n'est fourni.

L’arrêt d’autobus le plus proche de la Toronto Transit Commission (en anglais seulement) est situé sur Kingston Road (à 20 minutes de marche environ du « Paradis d’une folle », partiellement en montant une côte). Une bicyclette est disponible.

Les animaux familiers sont interdits au « Paradis d’une folle ».

Cette petite maison à ossature de bois est limitée pour ce qui est du poids que les planchers sont à même de supporter. De ce fait, elle convient mieux aux artistes n'ayant pas besoin d'un matériel particulièrement lourd ou d'une machinerie industrielle.

Les flammes nues et l'utilisation de foyers sont interdites sur la propriété. Il est interdit de fumer à moins de neuf mètres (30 pieds) de la maison. La maison n'est pas adaptée aux artistes qui travaillent avec de la chaleur.

Le gardien ou la gardienne de la propriété du « Paradis d'une folle » occupe un appartement aménagé dans l'ancien garage. L'appartement du gardien ou de la gardienne constitue un logement indépendant et séparé possédant sa propre entrée. Le gardien ou la gardienne jouit d'une place de stationnement réservée. Il ou elle est disponible pour répondre aux questions et fournir une aide basique à la gestion de la propriété.

Le site se trouve dans un quartier résidentiel calme, accueillant et sûr. La propriété est protégée par un système d'alarme et de sécurité contrôlé.

Dans le but de préserver la quiétude du site dans l'intérêt de l'artiste en résidence, la propriété ne sera pas ouverte au public pendant la période de résidence, excepté pour Portes ouvertes Toronto.

La Fiducie fournit au résident ou à la résidente :

  • un logement gratuit au « Paradis d'une folle » pour toute la durée de la résidence;
  • le chauffage, l'électricité, l'eau, climatiseur et tous les autres services publics;
  • une laveuse et une sécheuse
  • des services de réparation et d'entretien des locaux;
  • le téléphone et un service Internet à haute vitesse;
  • une imprimante 3 en 1
  • ustensiles et appareils de cuisine;
  • du linge de lit, des oreillers et des serviettes;
  • essuie-tout et papier hygiénique.

Sont à la charge du résident ou de la résidente :

  • un chèque certifié de 500 $ (caution);
  • la nourriture;
  • les frais de transport;
  • l'ordinateur (y compris le portatif et/ou la tablette), l'imprimante et le matériel connexe;
  • les frais de déménagement;
  • l'assurance des effets personnels et de la responsabilité civile;
  • les outils, le matériel, les instruments de musique et les fournitures artistiques;
  • le ménage/nettoyage;
  • la lessive.

Pour de plus amples renseignements sur le Programme des artistes en résidence, communiquez avec la Fiducie du patrimoine ontarien au 437  246-7652 ou par courriel à l'adresse dmair@heritagetrust.on.ca.