Thèmes - Ontario Heritage Trust

Menu

Thèmes


  • 1 Congrégation de Saint-Basile (Basiliens)

    La Congrégation de Saint-Basile (Basiliens) est établie en France en 1822 sous la forme d’un organisme clandestin consacré à l’éducation des prêtres suite à la fermeture des séminaires pendant la Révolution française. En 1850, les Basiliens sont invités au Canada par l’évêque Charbonnel de Toronto – lui-même ancien élève de l’école basilienne d’Annonay, en France – pour assurer l’éducation des jeunes catholiques au sein du diocèse. Deux ans plus tard, les Basiliens fondent le Collège St. Michael’s à Toronto, un établissement d’études secondaires et universitaires réservé aux garçons. En 1881, le Collège St. Michael’s est affilié à l’Université de Toronto. Il constitue l’un des plus anciens collèges appartenant à la fédération de l’Université de Toronto, et continue d’affirmer son caractère distinctement catholique. En 1929, les Basiliens du Collège St. Michael’s fondent l’Institut pontifical d’études médiévales, un organisme de renommée internationale qui abrite l’une des plus vastes collections de documents médiévaux en Amérique du Nord. Les Basiliens ont également une présence importante à Windsor. En 1870, ils prennent en charge à la fois le Collège Assumption, à Sandwich (Windsor), dont la direction était précédemment assurée par les Jésuites, et l’historique paroisse de l’Assomption – la plus ancienne paroisse catholique à l’ouest de Montréal. L’Université Assumption continue d’être dirigée par les Basiliens. Elle est désormais affiliée à l’Université de Windsor. En outre, les Basiliens établissent des paroisses à Amherstburg, Chatham, Owen Sound et Toronto, et se montrent actifs dans les collectivités de toute la province. Ils assurent l’éducation de nombreux futurs prêtres, évêques et archevêques, ainsi que de milliers de laïcs. En plus de diriger des paroisses et des écoles, les Basiliens créent des aumôneries dans de nombreuses universités de l’Ontario. Bien que la Congrégation de Saint-Basile ait été fondée en France, ses bureaux judiciaires se trouvent désormais à Toronto.

    6 entrée(s) trouvées

Aller à la page: