Menu

Abel Stevens

Né à Quaker Hill, dans l’État de New York, vers 1750, Abel Stevens a été espion pour le compte des troupes britanniques pendant la guerre de l’Indépendance, bien qu’il ait été enrôlé dans la milice rebelle. Après la guerre, il a vécu au Vermont. Fervent baptiste, Stevens est devenu diacre en 1786. Attiré par l’offre de terres dans le Haut-Canada formulée par le lieutenant-gouverneur Simcoe, il s’y est établi en 1796. Au cours des deux années suivant son arrivée, ce colonisateur entreprenant avait incité une centaine de familles, dont un grand nombre de baptistes, à s’établir dans les cantons de Kitley et de Bastard. Il a construit des moulins et jeté les bases de la fondation d’une usine sidérurgique où se trouve actuellement Lyndhurst. Stevens est demeuré un chef religieux de l’Église baptiste, au sein de laquelle il a été ordonné pasteur en 1804.

Location

Au cimetière du lac Bellamy (au sein des terres qu'il aida à coloniser), ouest de Toledo, chemin de comté 8, à l'ouest de la route 29

Region : Est de l'Ontario

County/District : Comtés unis de Leeds et Grenville

Municipality : Canton d'Elizabethtown-Kitley

Themes