Site Jean-Baptiste Lainé - Ontario Heritage Trust

Menu

Site Jean-Baptiste Lainé

Au XVIe siècle, avant l’arrivée des Européens, un village a été fondé sur ce site par les Hurons-Wendat, une Nation d’agriculteurs-cueilleurs, chasseurs et pêcheurs. Réagissant à l’accroissement des conflits dans la région, de nombreux petits villages ont fusionné pour former un peuplement de trois hectares de superficie, où vivaient 1 700 personnes dans plus d’une cinquantaine de maisons longues disposées autour d’une place centrale et entourées d’une palissade, d’un fossé et d’un remblai en guise de protection. Les fonctions économiques et politiques de la Nation huronne-wendat étaient hautement évoluées, intégrées et coordonnées. Les artefacts trouvés sur le site, dont un fragment d’un outil en fer basque, montrent que les Hurons-Wendat formaient des alliances et troquaient des marchandises avec d’autres Premières Nations dans des réseaux complexes qui s’étendaient sur tout le continent. Cette communauté s’est ensuite déplacée vers le nord pour se joindre à la Confédération des Hurons-Wendats dans les terres au sud de la baie Georgienne. Le village a été repéré par des archéologues en 2002 et les fouilles ont eu lieu entre 2003 et 2005. D’abord connu comme le site Mantle, il a été renommé « Site Jean-Baptiste Lainé » en l’honneur d’un Huron-Wendat vétéran décoré de la Deuxième Guerre mondiale. Il s’agit d’un site important pour notre compréhension de l’histoire politique et socio-économique des Hurons-Wendat.

(Wendat) Jean-Baptiste Lainé Yändata’yehen’

Chi onhwa’ti’ kha’ honnonhwa’ hatindarehk de wendat. Kha’ yändataentahk de wendat iyändatou’tennen’. Okendia’tih hontriohskwa’ ati’ hotindatändeyenhchon’. Yändatowänenhkeh ahsenh ha’tewen’ndia’weh tsoutare’ iskwen’ndia’wehchare’ ihatia’tayënen’. Wihch iyänonhskënen’ ithohchien’ ondatehk chia’teyändataen’. Ithondi’ aten’enhratehk, yända’yenhchatehk, öni’onhkaratehk. Hontenhndinonhchaienhwinen’. Hotirihowänennen’. Atenhndinonhcha’ hoti’ndiyonhrontahkwinen’ ithohchien’ hatia’tontahkwinen’. Ondaie’ orihwatoyen’ndih wa’de’ kha’ onde’chonh ayaoren’ndih de yahnenchtra’ de chi aontaratih etiayohaonnen’. De awehskwahk honwennendaratindihonh de wendat atho’yeh wa’de’ hontaken’. Yändata’yehen’ de ayaoren’ndih yayennha’yeh 2002. Kha’ ayönda’watih ne ontaonkontahk yayennha’yeh 2003 chia’ a’erihwihchi’en’ yayennha’yeh 2005. Okontahkwih Mantle yäatsinen’ de stan’ ne ondae’ te’tseas. Ehchiendohareh Jean-Baptiste Lainé. Ondaie’ ahonwahchiendaentahkwa’ wa’de’ chiwatrioh tëndih aton’tha’ hohki’wannen’ ithohchien’ hate’iathahk. De’kha’ yändata’yehen’ erihwändoronkhwa’. Ondaie’ ne onywarihwatehtändihk, onywarihwaienständihk de wendat iyarihou’tenh.

Lieu

Dans un terrain servant de parc municipal derrière un lotissement résidentiel à Whitchurch-Stouffville. L’endroit se trouve à environ 150 mètres (492 pieds) au sud de la Wendat Village Public School, une école sise au 99, boul. Reeves Way, à Whitchurch-Stouffville. Il est possible d’y accéder par une promenade pavée débutant au parc de stationnement de l’école.

Région : Région du Grand Toronto

Comté/District : Municipalité régionale de York

Municipalité : Ville de Whitchurch-Stouffville

Thèmes