Menu

Lieu de sépulture de l'église baptiste de Niagara, le

La congrégation de l'église baptiste de Niagara est établie en 1829. Un temple est construit en ce lieu en 1831 grâce aux efforts de John Oakley, un ancien soldat britannique blanc devenu enseignant et pasteur. Au départ, la paroisse est principalement composée de colons, avec quelques membres noirs. La population noire de la ville de Niagara passe alors à une centaine de personnes en raison de l'afflux d'anciens esclaves en quête de liberté après l'adoption par la Grande-Bretagne de la loi sur l'abolition de l'esclavage de 1833 et de la loi sur les esclaves fugitifs de 1850 par les États-Unis. À la fin des années 1840, les fidèles de l'église sont majoritairement noirs et, de 1849 à 1856, l'église est présidée par le pasteur baptiste noir Francis Lacy. L'enclos paroissial compte au moins 15 sépultures, dont celles de Herbert Holmes et de Jacob Green, tous deux tués lors de l'affaire Solomon Moseby, qui s'est déroulée à la prison de Niagara en 1837. Herbert Holmes et Jacob Green faisaient partie des membres de la communauté de Niagara qui ont empêché que Solomon Moseby ne retourne à sa condition d'esclave aux États-Unis. Dans les années 1860, la population diminue et l'église finit par fermer en 1878. Ce lieu de sépulture témoigne de l'existence de l'église et de l'importante communauté noire de Niagara.

Location

Au site de l'ancienne église et du lieu de sépulture, adjacent au 494, rue Mississauga, Niagara-on-the Lake

Region : Niagara Falls et la région

County/District : Municipalité régionale de Niagara

Municipality : Ville de Niagara-on-the-Lake

Themes