Menu

Établissement Wilberforce,l'

En 1829, un groupe de Noirs libres, en provenance de Cincinnati (Ohio), se rend dans le canton de Biddulph, dans le Haut-Canada, avec une ambition audacieuse : établir une colonie organisée où ils pourraient connaître la liberté, l'autodétermination et l'égalité. Ils sont rejoints par des Afro-Américains de New York, du Massachusetts, du Maryland et d'ailleurs. Ils achètent 323 hectares (800 acres) de terre à la Canada Company, avec l'aide d'un groupe de Quakers de l'Ohio, qu’ils nomment en l'honneur de l'abolitionniste britannique William Wilberforce. En 1832, la colonie compte 32 familles, une scierie et deux écoles, des congrégations baptiste et méthodiste, une société pour la sobriété, un forgeron, un cordonnier et un tailleur. Comme le nombre de pionniers est bien inférieur à celui prévu à l'origine et que les agents de la Canada Company ne sont pas disposés à leur vendre davantage de terres, la colonie ne s'agrandit pas. Bon nombre de ses dirigeants partent dans les années 1840. Un petit groupe reste cependant, et ses descendants continuent à vivre dans la région jusqu'au XXIe siècle. Grâce à la propriété foncière, au travail acharné, à l'éducation et à l'égalité juridique, ces pionniers de la liberté portent un coup à l'oppression américaine et ouvrent la voie à d’autres personnes en quête de liberté.

Location

Sur la véranda de l'hôtel de ville, 179, rue Main, près de l'ancien établissement, Lucan

Region : Sud-ouest de l'Ontario

County/District : Comté de Middlesex

Municipality : Canton de Lucan Biddulph

Themes