Les badlands de Cheltenham - Ontario Heritage Trust

Menu

Les badlands de Cheltenham

La Fiducie du patrimoine ontarien, en collaboration avec ses partenaires de gestion, la Credit Valley Conservation et la Bruce Trail Conservancy (en anglais seulement), a rouvert les badlands de Cheltenham en 2018.

Les badlands de Cheltenham sont un des trésors géologiques de l’Ontario, qui se sont formés à la base d’une mer ancienne il y a environ 450 millions d’années. Le site de 36 hectares (91 acres) est une importante zone d’intérêt naturel et scientifique dans la province, et constitue l’un des hauts lieux du patrimoine naturel le plus reconnaissable et visité dans le Sud de l’Ontario.

Des ancêtres des Mississaugas de la Credit sont arrivés à cet endroit pour chasser, pêcher et chercher de la nourriture. Ils installaient de petits villages temporaires dans les plaines de la rivière et pratiquaient l’horticulture, migrant en fonction des saisons et sollicitant peu les terres. Ils ont assuré l’intendance de ces terres pendant plusieurs générations.

Les colons européens ont défriché le terrain pour établir des propriétés et des fermes. D’environ 1850 à 1950, des cultures comme le blé d’hiver, l’avoine, les pommes de terre et les pois sont pratiquées, et du bétail pâture dans la propriété. On peut encore observer aujourd’hui des traces du verger de pommiers et les fondations en pierre de l’un des bâtiments d’origine.

L’enlèvement des arbres et les pratiques agricoles initiales provoquent l’érosion de la mince couche arable, exposant le schiste de Queenston sous-jacent. La pluie, la fonte des neiges et les conditions de gel-dégel provoquent une accélération rapide de l’érosion du schiste, donnant naissance au paysage singulier de crêtes et de rigoles connu aujourd’hui comme les badlands de Cheltenham.

Depuis qu’il est exposé au début des années 1900, le schiste s’est érodé en une série de monticules et de rigoles, formant le relief distinctif actuel. Environ 20 p. 100 de la propriété sont constitués de ce relief des badlands; les parties restantes comprennent des forêts matures, des zones humides et des bois de culture en régénération. La propriété a été acquise par la Fiducie du patrimoine ontarien en 2002 en collaboration avec la Bruce Trail Conservancy et le ministère des Richesses naturelles et des Forêts.

Venez admirer la vue, mais assurez-vous de vous stationner légalement dans le parc de stationnement ou utilisez le service de bus-navette offert depuis la zone de protection de la nature de Terra Cotta. Nous prions tous les visiteurs de respecter les badlands et de rester sur les sentiers et les promenades de bois pour que les générations futures puissent continuer de profiter de ce site.

Importance patrimoniale

La propriété des badlands de Cheltenham est reconnue comme une importante zone d’intérêt naturel et scientifique (ZINS) des sciences de la terre dans la province. En raison de son importance en tant que zone d’écoulement des eaux souterraines (l’eau souterraine émerge de l’escarpement sous forme de ruisseaux), la propriété est également reconnue comme étant une zone importante et sensible sur le plan environnemental (ZISE). Le ruisseau d’eau froide dans la propriété au pied des badlands exposés est un affluent de la rivière Credit. Grâce à la diversité des types d’habitat, la propriété abrite des espèces végétales rares, allant de l’oenothera pilosella au noyer cendré.

Aidez-nous à préserver les badlands de Cheltenham

Le travail de conservation du patrimoine de l'Ontario réalisé par la Fiducie ne serait pas possible sans le soutien des donateurs, des sociétés commanditaires et des partenaires des quatre coins de la province. Votre soutien permettra de veiller à ce que les générations futures puissent profiter des badlands de Cheltenham.

Pour faire un don ou soutenir les travaux entrepris dans les badlands

Travaux de conservation récents

Les badlands de Cheltenham sont un paysage naturel unique et spectaculaire du Sud de l’Ontario que menace l’utilisation intense par le public.

L’Équipe pour l’aménagement des badlands de Cheltenham a travaillé en étroite collaboration avec la Fiducie du patrimoine ontarien pour planifier à long terme la conservation et l’interprétation de la propriété des badlands. La Fiducie est reconnaissante envers la Credit Valley Conservation, la Bruce Trail Conservancy, la ville de Caledon, la région de Peel, la Première Nation mississauga de New Credit, la Caledon Countryside Alliance et l’Université de Toronto.

La Fiducie a entrepris en 2017-2018 un projet visant à améliorer l’accès à ce site, à parachever les sentiers, à renforcer la sécurité publique et à inclure de nouveaux panneaux de signalisation des sentiers et éléments d’interprétation virtuels et sur place.

La Fiducie tient à remercier le gouvernement de l’Ontario et le gouvernement du Canada pour le soutien financier qu’ils ont accordé à ce projet.

La Fiducie aimerait également remercier la région de Peel et la Fondation TD des amis de l’environnement pour leur soutien financier.